Le coolsculpting, c’est quoi finalement?

Le coolsculpting c’est quoi finalement ?

Malgré plusieurs régimes accumulés, certaines personnes n’arrivent pas à perdre les petits bourrelets disgracieux persistants. De nos jours, il existe un traitement non invasif en médecine esthétique qui permet d’y remédier : le coolscupting. Cette technique de dernière génération agrée par la FDA, permet de cibler et détruire les amas graisseux localisés grâce au principe de la cryolipolyse.

Comment fonctionne le coolsculpting ?

Le coolscupting utilise la technique de cryolipolyse, c’est-à-dire qu’elle détruit les cellules graisseuses par le froid tout en préservant les cellules avoisinantes. La peau est protégée par un film protecteur ce qui rend le soin totalement invasif. Le coolsculpting ne fonctionne que sur les amas graisseux localisés, ils doivent être suffisamment important afin d’être bien pris par les ventouses (ou cryodes) de telle sorte à ce que le soin soit le plus efficace possible et sans risques. Plusieurs tailles de cryodes (aussi appelés applicateurs) existent afin de pouvoir cibler plusieurs zones du corps. Ainsi peuvent être traitées : les poignées d’amour, le ventre, l’intérieur des cuisses, la culotte de cheval, le dessous des bras, le pli sous fessier, ou même encore le double menton, etc…  

Comment se déroule une séance de coolsculpting ?

Une fois la zone à traiter déterminée, un applicateur adapté à la forme et à l’épaisseur de l’amas graisseux est placé. Une fois la cryode mise en place, les paramètres de la machine sont programmés, et la séance démarre. Les cellules graisseuses sont alors soumises à des températures négatives, mais ce froid est contrôlé. En fonction de la zone à traiter, le temps de la séance peut varier de 35 min à 1h par zone de traitement. Tout en sachant que l’on ne peut traiter qu’une zone à la fois. La séance est somme toute indolore. Une fois le soin terminé, un massage est effectué afin de potentialiser les résultats. Celui peut-être un peu désagréable.

Concernant les suites, la zone traitée peut être sensible comme avec une contusion et un œdème peut être présent durant environ 10 à 15 jours.

A partir de quand pouvons-nous observer les résultats du coolsculpting ?

Les résultats d’une séance de coolsculpting commencent à se voir 1 et demi mois après et sont optimums vers 3 à 4 mois. On perd grâce au coolsculpting 30 à 40 % de masse graisseuse par zone traitée par séance.

En fonction de l’épaisseur de l’amas graisseux, deux séances peuvent être proposée pour optimiser les résultats.

Bien entendu, les soins ne sont pas la seule solution. Il est important de privilégier également une bonne hygiène de vie, ainsi qu’une activité physique régulière afin d’obtenir les meilleurs résultats possible et surtout afin de garantir une pérennité des résultats.

Laisser un commentaire