La greffe de la barbe, pour qui, comment ?

Vous pouvez obtenir la barbe de vos rêves en optant pour une greffe de la barbe. Les méthodes utilisées sont : FUT (Follicular Unit Tranplantation) et FUE (Follicular Unit Extraction). Goûtez au plaisir d’une belle barbe assez fourni grâce à une greffe.

Dans quel cas envisager une greffe de la barbe ?

Il faut savoir que le système pileux est constitué de 6000 à 25000 poils. Savez-vous que ces poils qui recouvrent un tiers du visage peuvent pousser de 4 mm par jour. Malheureusement, tous les hommes ne peuvent pas afficher une barbe aussi fournie pour plusieurs raisons. Au banc des accusés, on trouve la génétique, les hormones, la pelade et autres… Il n’est pas rare de rencontrer des hommes avec un barbe clairsemée. D’autres personne n’ont même ni barbe ni moustache. Si vous faites partie de ses hommes imberbes ou à la barbe peu fournie, sachez que grâce à la greffe de barbe, vous pourrez retrouver une densité plus importante. Grâce à la greffe de la barbe, avoir une belle barbe bien fournie est en effet une réalité. FUT ou FUE, quelle technique choisir quand on est homme sans barbe ou à la barbe clairsemée.

Offrez-vous une barbe au top !

Les techniques de greffe de cheveux FUT et FUE sont utilisées par les praticiens pour redonner une superbe barbe qui suit parfaitement les contours du visage. Ce sont des méthodes permettant d’avoir un résultat naturel et définitif. Vous pouvez faire une greffe de la barbe si votre pilosité est peu développée ou en cas d’alopécie cicatricielle. Dans la pratique, on va d’abord prélever des greffons sur la couronne postérieure, dite « zone éternelle ». Ils seront par la suite greffés au niveau de la zone receveuse. Le prélèvement s’effectue soit par bandelette (FUT) soit par extraction à l’unité (FUE) selon la technique utilisée par le praticien. Vous allez constater les premiers résultats à partir du 4e mois et le résultat définitif pourra être mesuré à 6-8 mois.  

Laisser un commentaire