Prendre en charge la chute de cheveux

Comment prendre en charge la chute automnale des cheveux ?

La médecine esthétique propose de bons traitements pour lutter contre la perte des cheveux. Cependant, à chaque situation sa solution idéale. Découvrez les !

Quand les cheveux tombent au printemps et à l’automne

Cette chute de cheveux peut arriver chaque année chez certaines personnes. Il peut arriver que vous perdiez vos cheveux durant les mois de mars ou d’octobre par exemple. On parle alors de chute saisonnière. On pourra constater avec ces chutes des cheveux de moins bonne qualité. En effet, ils sont plus ternes et plats. Ils semblent difficiles à coiffer. La chute saisonnière est un phénomène naturel et réversible. Le problème est qu’il y a des personnes qui perdent plus de cheveux qu’il le faudrait pendant ces périodes. Bien sûr, il est possible d’accélérer la repousse des cheveux en adoptant des traitements spécifiques. Par exemple, on pourra opter pour une cure vitaminée et des acides aminés nécessaires à la fabrication de la kératine qui pourront apporter un bienfait visible. Mais si vous voulez un véritable traitement efficace, la médecine esthétique peut vous proposer plusieurs solutions contre la chute de cheveux. existe plusieurs options qui marchent bien : mésothérapie, hair filler, IPRF cheveux, carboxytherapie, LED… etc.

Optez pour un traitement sur mesure

Nous vous proposons ici diverses solutions afin de prendre en charge la chute saisonnière de cheveux. La technique de la mésothérapie est un bon traitement pour améliorer et stimuler la repousse de vos cheveux. La mésothérapie est une méthode médicale qui utilise des injections en petites doses d’un cocktail vitaminé dans le cuir chevelu. Il faut souligner que ce cocktail contient des vitamines, des acides aminés et des sels minéraux. Pour un bon traitement, on va adapter le cocktail vitaminé à vos besoins spécifiques. Associée à carboxytherapie et/ou la led, ce traitement peut aussi lutter contre l’alopecie hormonale. Prévoir 8 à 10 séances en moyenne
En ce qui concerne le traitement IPRF pour les cheveux, on va utiliser un concentré très riche en nutriments (vitamines, sels minéraux, etc.). Quant à la technique du Hair Filler, elle permet par injection de peptides spécifiques du cheveux associés à de l’acide hyaluronique, de freiner et d’induire la repousse des cheveux. Ces deux dernières techniques sont à privilégier en cas d’alopécie hormonale prioritairement. Prévoir 3 à 4 séances pour la première, 5 à 6 pour là seconde.

Laisser un commentaire