Comment traiter mes cernes ?

En ce qui concerne les creux et bosses de la partie inférieure de l’oeil, il faut bien différencier le cerne qui est le creux qui s’étend du bord interne de l’oeil et soit descend vers la vallée des larmes soit suit le rebord inférieur de l’orbite vers l’extérieur de la poche sous l’oeil.

Le premier (le creux) est lié à une perte de matière avec déplacement des tissus, le second est lié est lié à plusieurs phénomènes dont une mauvaise vascularisation locale avec engorgement et rétention d’eau. Cette poche associe souvent tissu graisseux par déplacement de la graisse interne de l’oeil avec oedème rétentionel.

Les deux ont malheureusement un effet vieillissant sur le visage avec parfois un air comme « droopy » associant poche et creux.

Il existe plusieurs types de traitements. Comme pour l’ensemble des interventions esthétiques (injection d’acice hyaluronique, coolsculpting, peeling…), prenez toujours soin de faire appel à un médecin professionnel spécialisé

Le cerne creux, s’il est placé en dessous du rebord orbitaire est facilement traité par une injection d’acide hyaluronique plus ou moins fine selon l’étendue et la prodfondeur du cerne. Une séance suffit le plus souvent. Le résultat est immédiat et le cerne comblé en sortant de la séance. Le risque principal est l’hématome, si l’injection est faite à l’aiguille, en revanche, il n’y aura pas d’hématome si votre médecin utilise une canule (aiguille à bout rond).

En ce qui concerne la poche, si elle est modérément marquée il est possible de lisser son bord inférieur par des injections d’acide hyaluronique. Si elle est trop marquée, il est préférable de l’enlever par voie chirurgicale. Là encore, deux techniques, la première permets d’oter la graisse par vois endoconjonctivale (on passe par le creux entre l’oeil et la paupière inférieure). les risques sont minimes, les suites peuvent être marquées par des hémorragies conjonctivales (petites taches de sang sur la conjonctive) bénignes. La seconde technique est un peu plus lourde et consiste à retirer la poche et à pratiquer en même temps une blépharoplastie (chirurgie de la paupière inférieure). Le résultat est le lissage complet de la paupière inférieure avec disparition de la pôches. Les suites sont plus longues (hématome et oedème pendant quelques jours, présence de fils de suture…). Si le retrait de peau est important, il peut persister un petit repli de peau sur le bord extere de la paupière. Normalement les cicatrices ne doivent pas être visibles.

En ce qui concerne les fines ridules sous la paupière inférieure, elle peuvent être traitée par mésolift hydratant de type « skin booster » notamment. cette technique consiste en l’injection d’un acide hyaluronique qui ne donne pas de volume mais a uniquement un pouvoir hydratant. Il est préférable dans ce cas de renouveler l’injection tous les mois pendnat trois mois pour avoir une tenue d’environ 6 à 8 mois après. La paupière inférieure peut être gonflée pendant 48heures après l’injection, cet oedème étant lié à l’appel d’eau du produit injecté.

En ce qui concerne le cerne pigmenté, soit il est pigmenté dit « ethnique », avec une pigmentation à base de mélanine (peau métis à noire), soit il est pigmenté vasculaire (fatique, mauvais sommeil, mauvaise fonction hépatique…).

Si le cerne de l’oeil est dit ethnique, les peelings aux acides de fruits peuvent marcher chez certaines personnes alors que chez d’autres noms, le laser de resurfacing de type fraxel peut être efficace mais suppose un traitement d’une durée minimum de 5 séances. Les peeling depigmentants de type spot peel peuvent fonctionner principalement chez les peau métis à noire où le cerne est surtout hyperpigmenté par de la mélanine (cf article « peeling pour les peaux métis à noires).

Si le cerne présente une pigmentation vasculaire, il est préférable avant de tenter un quelconque traitement dépigmentant ou peeling, de prévoir une détox pendant quelques mois, avec une utilisation régulière de cosmétiques adaptés. L’application d’une crème anti-cerne traditionnelle n’aura que peu d’effet sur la pigmentation mais pourra permettre le lissage non permanent malheureusement des petites ridules sous la paupière. Que ce soit par la détox ou par l’application cosmétiue, il faut faudra être patient (minimum 6 mois) avant d’entrevoir un début de résultat.

En général, un cerne présente plusieurs problèmes combinés et votre médecin esthétique pourra vous proposer à juste titre une combinaison de plusieurs traitements.

Dr Marilyne Plasqui, Spécialiste Esthétique Paris VIII

https://plus.google.com/+DrMarilynePlasquiParis

Mise à jour le Lundi, 18 Août 2014 20:03

Docteur Maryline Plasqui © 2014
Présentation | Infos Légales
Cabinet de médecine esthétique, Spécialiste acide hyaluronique – 13 rue de la Pépinière 75008 Paris – téléphone : 01 58 22 90 06