La technique FUT/FUE

LA TECHNIQUE de la  FUT ou TECHNIQUE de la  BANDELETTE

Le but est de prélever une bandelette dans la zone occipitale où les greffons sont dits « éternels » c’est-à-dire qu’ils ne sont pas sensibles aux hormones et donc qu’ils ne tomberont pas avec le temps.

L’intervention se déroule principalement en 3 étapes et dure entre 4 et 5 heures, sous anesthésie locale. Il n’y a pas d’hospitalisation postopératoire.

1ère étape : Prélèvement des bandelettes du cuir chevelu

Une fois les cheveux préparés, le praticien prépare la zone par une désinfection et pratique ensuite une anesthésie de la zone à prélever. Par la suite, le médecin pratique un prélèvement du cuir chevelu au niveau de la zone de la nuque (zone occipitale et/ou temporale) qui n’est jamais touchée par l’alopécie androgénique. Il prélève une bandelette horizontale de peau bien fournis en cheveux de 1 cm de large est prélevée sous anesthésie locale sur une longueur qui va au maximum d’une oreille à l’autre. La taille de la bandelette varie en fonction de la gravité de la calvitie.

Les plus gros prélèvements peuvent dépasser les 1500 greffons implantés.

Le médecin suture ensuite la zone de prélèvement en ne laissant qu’une fine cicatrice linéaire horizontale d’un millimètre de large à l’arrière de la tête, cachée par les cheveux et totalement discrète. Dans la très grande majorité des cas, la cicatrice est invisible à l’œil nu.

2e étape : Découpe des greffons

Vient alors la 2è étape, la plus délicate et minutieuse de l’extraction des greffons à partir du cuir chevelu prélevé. Cette étape dure quelques heures en moyenne.

Le praticien découpe la bandelette en petits morceaux composés de plusieurs follicules qu’on appelle aussi unité folliculaire ou greffons.

Les bouts de cuir chevelu sont par la suite redécouper et chaque fragment comprend de minuscules greffons allant de un à trois cheveux.  Les greffons sont ensuite isolés, placés dans une solution saline et réfrigérés.

3e étape : Transplantation des greffons

Une fois l’anesthésie de la zone à réimplanter réalisée, le praticien va pratiquer de très fines incisions qu’on appelle également micro fentes, plus ou moins grandes et dans lesquelles sont implantés les greffons isolés. On compte un greffon par micro-fente. La largeur des micro-fentes sera liées à la taille des greffons. Cette technique de fente permet entre autre d’éviter d’abîmer le bulbe du cheveu. Il peut y avoir jusqu’à 1600 micro-incisions réalisées par séance. Chaque micro-fente est réalisée dans l’axe d’implantation naturelle des cheveux afin d’avoir une repousse la plus naturelle, harmonieuse et discrète possible.

En moyenne de 1 200 à 1500 implants sont prélevés et réimplantés dans les zones dégarnies soit une quantité de cheveux variant de 3 000 à 5 000 cheveux (chaque implant est porteur de 1 à 3 à 4 cheveux selon les individus).

LA FUE EN PRATIQUE

1ère étape: Préparation

L’intervention se fait toujours sous anesthésie locale sans aucune douleur. Elle est réalisée en milieu stérile. L’intervention dure en moyenne quelques heures. Le praticien repère très soigneusement la zone de prélèvement et s’il y a besoin rase les cheveux dans cette zone.

Un bilan photographique pointilleux est réalisé et le marquage de l’implantation est défini très précisément en accord avec le patient. Le devis qui avait précédemment établi lors de la consultation initiale est contre-signé après délai de réflexion de 15 jours minimum.

La zone de prélèvement est ensuite désinfectée soigneusement avant que le praticien fasse l’anesthésie locale. Une fois l’anesthésie réalisée, le patient ne sent plus la douleur dans la zone traitée. Le prélèvement quelque soit la méthode peut alors être réalisé.

2ème étape : Prélèvement

S’ils ‘agit de la technique de la FUE, les greffons sont extraits un à un et leur qualité est vérifiée immédiatement par une assistante.

S’il s’agit de la technique de la bandelette, une petite bande de cuir chevelu est prélevée et une ou plusieurs assistantes vont séparer les greffons un à un en découpant soigneusement et très finement la bandelette de peau récupérée.

Cette intervention saigne très peu dans un cas comme dans l’autre.

3ème étape : Réimplantation

Les greffons étant très fragiles, il faut les réimplanter le plus rapidement possible et il est hors de question d’attendre avant cette étape. C’est pourquoi une fois que le praticien a fini le prélèvement, il doit tout de suite débuter la phase d’implantation. Cette étape se fait en deux temps. Le médecin prépare le cuir chevelu (désinfection puis anesthésie locale) de la zone à réimplanter. Il fait ensuite de très fines fentes qui serviront à l’implantation des greffons. Un greffon sera implanté dans chaque fente. C’est au moment de cette phase de réimplantation que le côté minutieux, précis et excellent de votre médecin sera mis en avant. En effet, chaque fente doit être faite à la fois en harmonie avec les voisines mais aussi avec l’orientation naturelle de vos cheveux.

L’implantation des greffons dans toutes les fentes est un travail minutieux qui nécessite énormément de doigté et de finesse.

Vous souhaitez plus de renseignements sur les techniques de microgreffe capillaire alors n’hésitez plus à me contacter.

Retrouvez nos Tarifs pour la microgreffe…

Retour Accueil