FAUT-IL PROFITER DE L’AUTOMNE POUR OSER LE PEELING ? 

Home / Foire aux questions / FAUT-IL PROFITER DE L’AUTOMNE POUR OSER LE PEELING ? 
FAUT-IL PROFITER DE L’AUTOMNE POUR OSER LE PEELING ? 
1 vote

Les peelings permettent d’avoir une action ciblée en fonction de l’indication : manque d'éclat, teint terne, acné, taches, ridules, cicatrices... Selon l'état de la peau, et le résultat attendu, on utilisera différents types de produits :

  •  Le peeling doux est idéal pour les peaux ternes (peau de fumeuse par exemple), les irrégularités du teint, les peaux grasses, les boutons d'acné et les peaux tachées (taches solaires notamment). 

Après un peeling superficiel, il n'y a pas d'éviction sociale. On peut reprendre son activité dès le jour même, voir le lendemain.

  • Le peeling moyen à l'acide trichloracétique (TCA) est conseillé pour les ridules plus marquées, les taches pigmentaires, les pores dilatés, l'acné inflammatoire et kystique ainsi que les petites cicatrices d'acné. Il peut être pratiqué sur tout le visage ou sur une partie seulement (contour des yeux, pourtour de la bouche), même si cela est moins conseillé (risque d'hypopigmentation localisée). Il agit plus en profondeur en stimulant la synthèse de collagène. 

Après un peeling moyen au TCA, une desquamation (peau qui pèle) peut apparaître après 48 heures  et durer environ 4 à 5 jours. Elle peut être atténuée avec une crème réparatrice.

De séance en séance, la peau sera mieux oxygénée, plus éclatante, mieux hydratée, plus ferme et moins ridée.

Pourquoi associer une séance de LED après le peeling ? 

Pour maximiser les effets des peelings, on peut l’associer à une séance de LED. La lumière bienfaisante de la LED va pénétrer au coeur de la peau. Cette lumière froide stimule l’énergie des cellules, favorise la synthèse du collagène et illumine le teint. Un booster d’effet pour le peeling en somme.

Laisser un commentaire